mardi 2 février 2016

“Un cerveau bien soigné ne se fatigue jamais” (Jules Renard)

Une nouvelle étude menée par une équipe de la Salk Institute for Biological Studies, en Californie, suggère que les capacités de stockage du cerveau seraient dix fois plus grandes que ce que l’on pensait jusqu’alors.
« En langage informatique, vingt-six tailles de synapses correspondent à 4,7 bits de stockage », souligne Terry Sejnowski, membre de l’équipe de recherche. A titre de comparaison, cette quantité s’apparente à celle de toutes les informations contenues dans 4,7 milliards de livres ou encore 670 millions de pages Web. Cette mesure bien se trouve au-delà de ce qui était pensé jusqu’à présent. « Nos nouvelles estimations sont dix fois plus grandes que les précédentes », explique Terry Sejnowski. « Ceci fait l’effet d’une vraie bombe dans le domaine de la neuroscience », ajoute-t-il.  
[source Maxisciences]